Afin de donner à votre piscine une allure unique et faire rimer confort avec esthétique, la pose du carrelage peut faire toute la différence. Deux techniques sont principalement privilégiées : le carrelage pâte de verre, autrement appelée mosaïque ou la céramique. Le carrelage mosaïque piscine est l’option la plus souvent retenue, car il s’avère assez simple à poser.

Quel carrelage de piscine choisir ?

Lorsqu’on souhaite réaliser soi-même la pose de carrelage ou de dalle piscine, il faut savoir que tous les types de carrelages ne conviennent pas à cet usage. Cela peut paraître évident, mais il peut être utile de rappeler, par exemple, que l’on doit opter pour un carrelage d’extérieur. En matière de céramique, le grès cérame est un bon choix, même s’il est moins courant que la mosaïque, une technique largement plébiscitée pour les sols de bassins. De façon générale, le carrelage est une matière qui apporte une véritable valeur ajoutée à une piscine, en raison de la beauté et de la touche créative qu’il permet, par rapport à d’autres matériaux comme le liner. C’est une façon de rendre une piscine personnalisée et donc unique. La mosaïque a longtemps été le matériau le plus utilisé pour les sols de piscine. Son succès ne s’est jamais démenti, car celle-ci permet de varier les décorations, les effets et les tons à l’infini. Le carrelage piscine pâte de verre utilisé peut être de qualité différente, mais lorsqu’il s’agit de la construction d’une piscine, le mieux est toujours d’opter pour la qualité, synonyme de durabilité.

Avant la pose du carrelage

L’étape qui précède la pose du carrelage d’une piscine est celle de l’étanchéité. Le carrelage doit donc être posé une fois que cette opération est faite. Une couche d’enduit doit être passée avant de commencer à laisser parler sa créativité. Afin d’être prêt à commencer, il faut tout d’abord s’assurer que l’on dispose des outils et des matériaux nécessaires au bon déroulement des travaux. Principalement, en plus du carrelage, il faudra se munir de colle et de joints. Selon ce que l’on souhaite réaliser, faire soi-même la pose du carrelage d’une piscine peut se révéler plus ou moins technique. Si l’on n’est pas totalement sûr de soi, mieux vaut demander l’avis d’un professionnel avant de commencer, afin de poser toutes les questions utiles : durée des travaux, outils indispensables, etc. L’une des conditions sine qua non d’une bonne pose de carrelage piscine est la propreté des surfaces, qui doivent être impeccables et exemptes de toute saleté. Elles doivent également être sèches, sinon la colle risque d’être mal appliquée. Un temps humide est donc à proscrire dans ce genre de travail.

La pose du carrelage piscine : surfaces et colle

On peut procéder dans différents ordres en ce qui concerne les parties de la piscine. L’une des possibilités est de débuter par les murs, puis le sol, ou inversement, et finir par l’escalier. Dans le cas d’une piscine comportant une pointe de diamant, il est peut-être plus judicieux de finir par celle-ci. En effet, commencer par les autres parties permettra de se faire la main, de même que pour l’escalier. Lorsque l’on pose la colle, il préférable de garder une règle en tête : mieux trop que pas assez. Évidemment, il ne s’agit pas de recouvrir tout votre ouvrage de colle, mais une quantité insuffisante pourrait nuire au résultat final et donner lieu à des malfaçons. Ainsi, il est préférable de s’assurer que le peigne n’est pas trop fin, sous peine de se réaliser un encollage trop mince. Le geste de l’encollage est assez simple à réaliser : il suffit de tremper le peigne dans la colle et de la poser sur la surface d’un geste relativement ample sur une surface qui couvrira approximativement deux ou trois carreaux. Afin d’éviter que la colle ne déborde, on doit poser la pâte de verre assez délicatement. Plus la température est élevée, plus la colle aura tendance à sécher rapidement. C’est pour cette raison que l’on déconseille de poser sa mosaïque piscine par un jour de grande chaleur. Un temps frais et sec donne les conditions optimales pour effectuer ce type de travaux. Le surplus de colle autour des carreaux posés doit être impérativement et immédiatement gratté avant qu’il ne sèche. Sans cela, la pose suivante pourrait s’en trouver compliquée.

Pour carreler bien, carreler droit

On ne se le figure peut-être pas, mais coller sa mosaïque bien droit est l’une des principales difficultés de la pose d’un carrelage piscine. C’est long et ennuyeux, c’est vrai, mais il s’agit d’une étape primordiale si l’on souhaite obtenir un résultat esthétique. Afin de carreler le plus droit possible, on peut utiliser une simple règle et la caler parallèlement à la margelle piscine. En la déplaçant ainsi à chaque rangée, on est sûr de réaliser un travail carré. Après les murs, en partant des margelles piscine, le sol va subir à peu de choses près la même opération. Une fois de plus, la règle va jouer un rôle primordial dans la pose. Si l’on souhaite simplement poser un carrelage droit, uni ou avec des nuances, la méthode sera plus ou moins celle décrite plus haut. Dans le cas où l’on se laisserait emporter par la créativité, les choses changent un peu. Le dessin doit être modélisé avant d’être réalisé en pratique. On commencer par faire celui-ci, d’après le modèle que l’on aura réalisé, et terminer en complétant avec la mosaïque posée droite. On peut également opter pour une simple frise, plus facile à réaliser, mais qui produit un bel effet au fond de la piscine.

Joints carrelage piscine et finitions

Lorsque l’on arrive à l’étape des joints et de la finition, le plus gros est fait. Il reste deux étapes pourtant très importantes : faire les joints et réaliser les finitions. Il faudra de toute évidence procéder à quelques découpes, à l’aide d’une petite tenaille, afin de parfaire l’ensemble de la pose. Même si ces découpes ne sont pas parfaites, inutile de s’inquiéter : une fois le joint déposé, cela ne se verra plus. Afin de réaliser cette dernière opération, une taloche en caoutchouc est nécessaire. Il est ensuite indispensable d’essuyer soigneusement toutes les surfaces. La taloche éponge vous aidera dans cette tâche.

Retour à la FAQ carrelage – mosaïque