Vous avez terminé votre piscine et vous avez disposé un carrelage autour. Piscine rectangulaire, carrée, ronde, fantaisiste, votre piscine avait besoin d’un rebord carrelé que vous avez posé il y a quelques heures. Une fois votre dallage piscine posé à l’aide de colle, vous devez procéder à la pose de joints pour en combler les fentes. Vous aurez besoin de joints résistants à l’eau et susceptibles de durer dans le temps : pour ce faire, vous devrez bien sélectionner votre produit et poser avec application chaque joint. Piscine, carrelage, joints, plus rien de tout cela n’aura donc de secret pour vous en lisant ce tutoriel.

Matériel nécessaire

Pour faire les joints d’un carrelage piscine, il est essentiel de s’équiper des outils suivants : une truelle, une raclette en caoutchouc, un couteau à enduire, une perceuse, un malaxeur, un seau (ou une auge), une brosse, une éponge et un chiffon. Veillez à choisir une éponge dont vous ne souhaiterez plus vous servir par la suite. En plus de ce matériel, vous devrez plus spécifiquement vous procurer un mortier à joint soit sous forme liquide, soit en poudre à mélanger avec de l’eau. Vous aurez éventuellement besoin d’un décapant pour voile de ciment ou d’acide chlorhydrique mélangé à de l’eau pour remplacer le produit pour voile de ciment, si vous n’avez pas le budget. Cela fait, munissez-vous de gants et de genouillères. À noter qu’il n’existe pas de produit spécial « mortier à joint piscine », c’est pourquoi tout mortier à joint fera l’affaire, à condition d’être de bonne qualité.

Première étape : vérifier le carrelage

Vous ne devez pas poser le mortier à joint moins de vingt-quatre heures après avoir mis la colle pour votre piscine carrelée. Vérifiez bien que la colle est sèche avant d’appliquer le mortier. S’il y a trop de colle dans les interstices qui séparent les dalles de votre carrelage pour piscine, vous pouvez les gratter de manière à obtenir un résultat homogène. Passez l’aspirateur ensuite pour éviter les poussières gênantes, en particulier les résidus de colle, quand vous appliquerez le mortier à joint. Une fois cette préparation faite, passez à l’étape suivante.

Deuxième étape : évaluer ses besoins

Déterminez bien à l’avance la quantité de mortier à joint que vous comptez utiliser. Pour des carreaux de 60×60, il vous faudra 300g de mortier à joint par mètre carré. Pour des carreaux 30×30, vous aurez besoin de 500 g de mortier à joint par mètre carré. Faites attention à ne pas surévaluer la quantité de mortier à joint dont vous aurez besoin dans tel ou tel intervalle de temps : le mortier à joint sèche rapidement et vous avez de fortes chances d’en gaspiller si vous n’évaluez pas à l’avance vos besoins.

Troisième étape : préparer le mortier à joint

Versez votre mortier en poudre dans un seau ou une auge et mélangez le tout à l’aide de votre malaxeur. Vous devriez obtenir une sorte pâte toute lisse, sans bulles d’air. Ne mélangez pas trop brutalement : si la pâte devient trop liquide, vous risquez d’avoir un mortier à joint fragile, long à sécher et susceptible de se craqueler facilement une fois posé.

Quatrième étape : appliquer le mortier à joint

Vous pouvez désormais appliquer le mortier à joint à l’aide de votre truelle et de votre raclette en caoutchouc sur les dalles. Procédez étape par étape : sélectionnez une zone de deux mètres carrés pour poser votre mortier. Ne l’étalez pas partout, mais procédez toujours zone par zone. Prenez le mortier avec votre truelle puis déposez-le dans la zone que vous avez délimitée. Ensuite, étalez-le le plus rapidement que possible en veillant à bien le faire descendre dans chaque fente à l’aide de votre raclette en caoutchouc.

Cinquième étape : lisser le mortier à joint

Maintenant, utilisez votre raclette pour lisser le mortier autant que possible. Faites des mouvements en diagonale par rapport aux fentes de manière à éviter d’enlever le mortier présent dans ces dernières. Évitez d’appuyer sur les interstices ou alors vous risquez évidemment d’enlever leur mortier. Au lieu de faire des mouvements en diagonale, vous pouvez tout aussi bien passer votre raclette au bord des intervalles. Vous pouvez aussi vous servir de votre doigt pour lisser de manière à être plus minutieux.

Sixième étape : nettoyer le carrelage de votre piscine

Il restera toujours un surplus de mortier que vous devrez nettoyer. Passez un coup de chiffon pour en enlever le plus possible, en effectuant des mouvements rotatifs puis patientez vingt minutes. Servez-vous ensuite d’une éponge humide : rincez-la et à essorez-la fréquemment. Faites attention encore une fois à ne pas appuyer sur les joints quand vous nettoierez le surplus. Une fois le coup d’éponge passé, prenez un chiffon sec et appliquez-le sur les dalles. Attendez un à deux jours avant d’effectuer un véritable nettoyage du sol à l’aide d’une serpillère, qu’il faudra également penser à rincer abondamment tout au long de son utilisation.

Septième étape : enlever le voile de ciment

Il est probable qu’après le nettoyage que vous aurez effectué à la serpillère, il reste encore des traces blanches (aussi appelées voile de ciment) sur votre carrelage. Si c’est le cas, vous devrez vous procurer un produit décapant qui agit contre les voiles de ciment, comme il est mentionné plus haut. Servez-vous d’une éponge pour appliquer ce produit sur votre carrelage. Attendez cinq à dix minutes puis frottez à l’aide d’une brosse votre carrelage pour enlever les dernières traces. Vous pouvez aussi effacer le voile de ciment à l’aide d’eau et d’acide chlorhydrique. À cette étape-ci, pour votre sécurité, assurez-vous de bien porter vos gants de protection, puis versez votre acide dans de l’eau : vous devrez obtenir un mélange constitué de trois quarts d’eau et d’un quart d’acide chlorhydrique. Lorsque vous effectuerez votre mélange, ne mettez pas l’eau dans l’acide chlorhydrique, mais bien l’acide chlorhydrique dans l’eau. Ensuite, vous pourrez appliquer votre solution sur votre carrelage et bien l’étaler à l’aide d’une brosse. Pensez à rincer le tout ensuite abondamment en vous servant de votre éponge.

Retour à la FAQ carrelage – mosaïque