Plusieurs options existent pour revêtir sa piscine. Le carrelage reste une des plus prisées. Il a en effet une résistance plus élevée et un côté très esthétique. Mais il ne faut pas le poser n’importe comment et suivre certaines règles essentielles. Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour poser correctement du carrelage dans une piscine.

Quels carreaux choisir ?

Deux solutions sont recommandées pour carreler une piscine : les carreaux en céramique ou les carreaux en pâte de verre. Ceux en pâte de verre sont les plus populaires. Ils se présentent sous forme de mosaïques ou d’émaux et offrent un très grand choix de couleurs et de motifs. Ils sont très faciles à poser, même dans les bassins ayant des angles droits ou arrondis. Et ils offrent un effet visuel singulier entre les reflets du soleil et les oscillations de l’eau, grâce à leur éclat et leur luminosité. Ainsi très décoratifs, ils durent longtemps si un contrôle du carrelage et un entretien des joints sont assurés régulièrement. Attention toutefois leur pose nécessite un enduit étanche pour permettre la protection du support en béton et de la structure. Concernant la céramique, elle est employée bien souvent dans le cadre collectif, car elle est adaptée aux bassins de grandes dimensions. Très personnalisable, elle se divise en deux variantes : la faïence et le grès. Le grès a une résistance particulièrement très élevée et la faïence a une apparence beaucoup plus brillante, ce qui la rend plus décorative. Il faut savoir que le carrelage en céramique est beaucoup plus facile à entretenir et dure très longtemps. En effet, il ne demande qu’une désinfection des joints et de l’eau de piscine, et un brossage des parois du bassin.

Préparer la pose du carrelage !

Après avoir trouvé les carreaux, il va falloir préparer leur pose et cette planification passe par plusieurs étapes : calcul du nombre de carreaux nécessaires, élaboration d’un croquis du bassin, détermination des différents angles de la piscine, organisation pour l’ordre de la pose, et traçage des repères. Pour connaître le nombre de carreaux indispensables à la réalisation du projet, il faut mesurer la surface d’un carreau et celle du bassin. Pour le bassin, il faut penser à additionner la surface du sol avec celle des parois et de son pourtour. Il faut prendre ensuite une feuille à carreaux et respecter une échelle pour réaliser le croquis du bassin. Les parois devront y être notées à plat, et devront y figurer également les marches, les filtres, les lampes, etc., de la piscine. Pour la détermination des angles, il faut repérer les angles des marches, les angles intérieurs et extérieurs, et ceux entre le sol et les parois. Cela aidera à prévoir les découpes des carreaux. Pour l’ordre de la pose, il faut débuter par les bordures du bassin (pourtour), continuer en passant par les angles, les parois et le sol, et finir par les marches. Et tracer des repères permet d’éviter des erreurs. Ce traçage sera ainsi fait avec un feutre et une règle en aluminium sur le sol et les parois de la piscine.

Finir la pose du carrelage !

La dernière étape est la pose du carrelage qui nécessite de préparer la colle en mélangeant la poudre de mortier-colle et de l’eau. Lors de l’application de cette colle, il faut s’assurer d’en mettre suffisamment pour que le carrelage soit parfaitement fixé et ne puisse pas se décoller. Il suffit pour cela de respecter la prescription du fabricant du produit. La pose du carrelage se fait ensuite comme pour un carrelage mural. Après l’encollage, il faut donc poser le premier carreau en suivant le plan établi. Il faudra ensuite mettre en place des croisillons sur les coins inférieurs et supérieurs de chaque carreau, et un laser ou un cordeau pour carreler bien droit. La pose des carreaux suivants vient ensuite. Une vérification de la régularité du carrelage sera faite au fur et à mesure, puis les carreaux non utilisés seront découpés pour combler les rives (petits espaces non couverts). Après la pose des carreaux, les joints seront alors mis en place. La pose du carrelage sur le sol de la piscine sera réalisée, quant à elle, comme pour un carrelage au sol traditionnel. Les étapes à suivre sont les mêmes que celles de la mise en place du carrelage pour les murs, sauf si la pose se fait à partir d’un angle qui va nécessiter quelques petites exceptions.

Dans tous les cas, il faut savoir que si l’on n’est pas sûr(e) de soi, ou pas assez bon bricoleur, mieux vaut demander l’avis et l’aide d’un professionnel carreleur de piscine.

Retour à la FAQ carrelage – mosaïque