Pour ceux qui ont du mal à trouver beaucoup de temps pour le nettoyage de la piscine, le dallage piscine est avantageux, car il est facile à entretenir. Afin d’avoir un bassin agréable à voir et personnalisé, la pose de carrelage piscine doit être accomplie soigneusement. Pour ce faire, différentes techniques sont possibles. Il est possible d’opter entre la pose scellée ou la pose collée. Toutefois, avant toute intervention, la préparation des supports et des outils est indispensable.

La bonne préparation

Pour que le carrelage piscine soit durable, la pose doit être précédée d’une préparation minutieuse. Il faut que le sol soit prêt pour la pose. Les supports du dallage piscine doivent être propres et secs pour éviter que l’encollage ne tienne pas. Avant de faire la pose de dalles piscine, la météo est à consulter pour prévenir les jours de pluie. Les journées chaudes, pas trop quand même, sont préférables. Si l’on prévoit de faire des arrondis, il faut préparer des plaques de mosaïque. Ces arrondis sont plus esthétiques. Ils sont plus faciles à nettoyer et n’accueillent pas les saletés, contrairement aux angles droits. De l’enduit fibré à retrait compensé, avec une solidité amplifiée, est, dans ce cas, nécessaire.

La pose de carrelage piscine scellée

Il s’agit d’une technique classique de pose de dalles piscine. On n’attend pas que la chape sèche totalement. Avant que cela n’arrive, les carreaux sont plaqués sur celle-ci. Si le sol est un peu déformé, cette technique pallie les inégalités de la hauteur. Cette méthode est également applicable aux terrains abîmés. Lorsque l’on opte pour le carrelage de taille étendue, la pose scellée est plus pratique. Malgré cela, une telle technique nécessite de l’expérience. Avant de vous lancer dans la pose, vous devez avoir suffisamment de savoir-faire et de connaissances sur le sujet. La méthode est traditionnelle. Cependant, pour avoir une piscine avec un carrelage scellé réussi, demander le service auprès d’un carreleur piscine est indispensable.

La pose de carrelage piscine collée

À présent, le carreleur piscine utilise généralement la technique de pose collée. Il faut attendre que la chape soit déjà sèche. Il est alors possible de travailler sur une ancienne chape. Un ancien carrelage peut aussi être un support pour la technique d’encollage. Cette méthode exige un sol plat. Le carreleur piscine utilise du mortier colle et l’applique sur la chape sèche en utilisant un peigne. Les carreaux sont ensuite posés. La technique de la pose collée permet d’économiser plus de temps que la méthode de pose scellée. Si le carrelage est de grande dimension, l’encollage doit être doublé : sur la chape et sur le carreau.

La pose de carrelage autour piscine

Après s’être occupé du dallage piscine, il convient de ne surtout pas négliger le pourtour de celle-ci. Les margelles piscine contribuent à l’esthétique finale. C’est la forme un peu remontée autour. Il permet de protéger l’intérieur de la piscine des contaminations venant de l’extérieur. La zone qui enferme directement la piscine se définit comme la plage. La pose de carrelage adapté sur ces endroits donne à la piscine un effet « espace de détente ». Pour réussir la pose de carrelage, il faut que l’application de la colle ne soit pas trop mince. Cette étape assure la résistance de l’encollage sur les margelles piscine. La colle ne doit pas être trop abondante non plus, pour qu’elle ne déborde pas entre les revêtements. Le carrelage doit se faire d’une façon adroite. S’il est exécuté de travers, cela se fera trop remarquer au final. La solution, pour les mains qui ne sont pas encore très habiles, est de faire appel à un carreleur piscine.

Avant d’entamer la pose du carrelage, il faut une bonne préparation des supports. Après cela, on peut choisir parmi les techniques de pose des dalles piscine. L’esthétique finale dépend de la forme du carrelage autour piscine, dont celui de la plage et des margelles piscine.

Retour à la FAQ carrelage – mosaïque