Le carrelage est un type de revêtement de piscine qui peut être des plus esthétiques, surtout si on opte pour des mosaïques, ces petits carreaux de toutes les couleurs qui offrent de nombreuses possibilités de personnaliser davantage son bassin. Dans la pose du carrelage est toutefois incluse la pose des joints, qui est aussi des plus indispensables pour déterminer l’esthétique du sol et assurer la liaison entre les carrelages. Pour chaque type de carrelage existe un type de joint adapté. Pour un carrelage piscine, à titre d’exemple, des joints hydrofuges seront bien plus adaptés. On distingue d’ailleurs des joints autour des carrés et des joints de dilatation dont la fonction est d’assurer une marge de mouvement à l’ouvrage afin de garantir la bonne tenue du carrelage dans le temps.

Les trois grands types de joints de carrelage

Les joints de mortiers

Pour consolider la pose d’un carrelage pour piscine, les joints de mortiers sont nécessaires pour lier les carreaux entre eux. Les matériaux utilisés pour ce type de joint sont le mortier de jointement, un mortier qui se compose essentiellement de ciment, de chaux et de sable. En ce qui concerne la couleur, différents pigments sont disponibles sur le marché et ils peuvent être ainsi pigmentés selon les envies.

Les joints de dilatation

Les joints de dilatation ont pour fonction de consolider également le carrelage tout en offrant une possibilité de marge de mouvement entre les carreaux. Ces marges sont nécessaires pour assurer la bonne tenue du carrelage au fil du temps tout en empêchant le sol de bouger. Afin d’assurer leur solidité, ils peuvent être remplis de joint silicone, de caoutchouc ou d’élastomère. Généralement, ils sont des plus indispensables pour le carrelage d’une assez grande surface de plus de 36m². Il est aussi possible toutefois de laisser vide la place des joints de dilatation entre les carrelages et les remplacer par des plinthes.

Les joints de fractionnement

Les joints de fractionnement quant à eux complètent la fonction des joints de dilatation, surtout pour une pose carrelage pour piscine sur une surface supérieure à 40m². Ce type de joint a principalement pour fonction de limiter la pression qui peut s’appliquer sur les joints périphériques. Afin de les consolider davantage, les spécialistes recommandent leur couverture avec du joint élastique ou avec une baguette de laiton. L’aluminium et le cuivre peuvent également les remplacer.

Choisir un joint carrelage avec un mortier adapté

Après avoir réalisé la pose de carrelage piscine ou de la cuisine ou du sol, il reste l’étape de la pose des joints qui est une étape tout aussi délicate. Les joints ont non seulement pour rôle de consolider et de protéger le carrelage, ils jouent également un grand rôle dans le rendu esthétique. Pour que la pose des joints puisse être parfaitement réalisée, il ne suffit pas de maîtriser les techniques, car du choix du mortier en dépend également la meilleure réalisation de cette étape. Généralement, les mortiers se présentent sous forme de poudre qui devra être diluée à l’eau et mélangée avec d’autres matériaux, comme le sable. Il doit être adapté au matériau du carrelage, mais aussi aux différentes contraintes des lieux dans lesquels le carrelage sera posé. La pose de carrelage sur un sol chauffant nécessite un mortier spécial, tout comme le joint carrelage piscine doit être réalisé avec du mortier hydrofuge afin de ne pas laisser l’eau s’infiltrer et éviter les moisissures.

Côté couleur, que choisir pour un joint de carrelage ?

Tout comme pour un joint pour piscine, la couleur des joints de carrelage peut être aujourd’hui sélectionnée à souhait. Si les couleurs standards restent le blanc, le gris et le noir, le marché propose actuellement une large gamme de pigment permettant d’assortir la couleur des joints à la couleur du carrelage. La disponibilité de ces différentes pigmentations de joints de carrelage convient particulièrement à un carrelage pour piscine en mosaïque. Les joints interviennent ainsi au rendu décoratif final, rendant ainsi possible la personnalisation du décor pour les dalles des piscines, tout comme pour le carrelage en cuisine, dans la salle de bain ou du sol et des murs. Il est important de bien respecter les dosages indiqués sur l’emballage du mortier afin d’obtenir une pâte de verre piscine de bonne consistance, une pâte qui doit être lisse et assez liquide, tout en étant onctueuse.

Retour à la FAQ carrelage – mosaïque